Conférence Berryz Kobo × °C-ute à Japan Expo

Berryz Kobo × C°uteLes Berryz Kobo et les °C-ute ont participé à une conférence publique le 2 juillet à Japan Expo à Paris Nord Villepinte, France. Retrouvez le compte-rendu complet de l’événement.

Les questions ont été soumises par les fans sur la page Facebook du festival.

Les membres du Hello! Project ont répondu avec humour aux questions plus ou moins sérieuses.

La première question est pour Tokunaga Chinami et Shimizu Saki. Pouvez-vous nous faire la beat box ?

Très surprises, les 2 filles se sont exécutées avec l’assistance du public.

Momochi, pourras-tu un jour nous montrer comment tu te coiffes et nous apprendre à faire tes couettes ?

Tsugunaga Momoko : C’est de la magie.

Dernièrement on a entendu dire que Maasa était devenue la maman des Berryz Kobo.

Sudo Maasa : Il y a 12 ans, j’ai participé au tournage de Minimoni The Movie avec Risako, Airi et Mai. Elles ont commencé à m’appeler maman et c’est resté.

Miyabi, on peut voir que tu aimes la mode sur ton blog. Voudrais-tu avoir ta propre émission TV ?

Natsuyaki Miyabi : Bien sûr, j’adorerais si on me le propose. Pourquoi pas ici à Paris !

Yurina aime dire « enjoy » en anglais. Sait-elle le dire en français ?

Kumai Yurina : Je l’ai déjà appris tout à l’heure : amusant.

Risako, quelle couleur de teinture cheveux as-tu préféré avoir jusqu’à présent ?

Sugaya Risako : Ma couleur préférée est celle actuelle.

Maimi, en général tu fais tomber la pluie mais est-ce que cette fois il en sera de même ?

Yajima Maimi : Je pense que ça ira, il ne devrait pas pleuvoir. Le public croit qu’avec les Berryz Kobo il y a toujours le soleil, donc c’est peut-être dû à elles.

Airi, c’est la 3e fois que tu viens en France. Comment te sens-tu ?

Suzuki Airi : J’adore la France et j’adore manger des croissants. Je suis allée au château de Versailles et ça m’a plu.

Saki, que comptes-tu faire cette fois-ci en France ?

Nakajima Saki : J’aimerais aller aux Champs-Élysées, au bord de la Seine… Et pourquoi pas un pique-nique avec les fans.

Chisato, es-tu contente de chanter encore une fois Kanashiki Heaven ?

Okai Chisato : Kanashiki Heaven figure effectivement sur notre nouveau single. Avec Airi, nous nous sommes peut-être améliorées par rapport à la précédente version.

Mai, c’est la seconde fois que tu rencontres tes fans français. Peux-tu résumer ta pensée en un seul mot ?

Hagiwara Mai : Eh ? Je t’aime. (NDLR elle le dit en français)

Pourquoi vous êtes-vous présentées aux auditions du Hello! Project il y a 12 ans ?

Tsugunaga Momoko : On voulait toutes vous rencontrer.

Quand vous avez débuté au Hello! Project vous étiez les plus jeunes. Maintenant vous êtes les plus expérimentées. De quelle façon le ressentez-vous ?

Hagiwara Mai :  C’est un peu compliqué car certaines membres sont plus âgées que moi. Je ne crois pas être une « senpai ».

Qu’aimez-vous chez vos fans français ?

Natsuyaki Miyabi : Leur sourire. Vous êtes chaleureux.

Quelle est votre nourriture française préférée ?

Yajima Maimi : Le gratin aux oignons.

Avez-vous l’intention d’aller en Amérique Latine.

Toutes les membres : Nous voulons y aller !

Tokunaga Chinami : En Coupe du Monde le Japon a perdu, et maintenant je soutiens la France.

Quel est le meilleur souvenir que vous gardez en tant qu’idol ?

Tokunaga Chinami : Quand on va à l’étranger et que je vois les fans avec nos goods.

Shimizu Saki : Je suis heureuse d’avoir été toujours avec les mêmes membres des Berryz Kobo.

Kumai Yurina : Ma vie a complètement changé depuis que j’ai passé les auditions pour intégrer le Hello! Project.

Maasa Sudo : Aller sur scène pour chanter.

Sugaya Risako : Depuis que je suis petite, je rêvais de venir en France. Donc je suis contente d’être ici.

Natsuyaki Miyabi : J’adore le cosplay et les choses qui brillent depuis toujours, c’est important pour moi de pouvoir le faire.

Tsugunaga Momoko : Je suis heureuse car tout le monde dit que je suis kawaii.

Suzuki Airi : Si je n’avais pas été idol, mon nom n’aurait pas ete connu. Beaucoup de monde me souhaite mon anniversaire et ça me rend très heureuse.

Yajima  Maimi : Manger un nabe (fondue japonaise) avec les autres membres.

Hagiwara Mai : Avoir chanté au Nippon Budokan lors du live des °C-ute l’année dernière.

Okai Chisato : Je suis contente qu’il n’ait eu aucune blessure ni aucun accident chez les °C-ute et les Berryz Kobo. J’espère que ça va durer.

Nakajima Saki : Avant de faire partie des °C-ute, j’étais timide. Ma personnalité a changé depuis.

Quel mot japonais souhaitez-vous apprendre au public ?

Tsugunaga Momoko : Un mot tres populaire au Japon : Yurushite nyan.

Natsuyaki Miyabi : Miyabeam !

C’est déjà la fin de cette interview. Avez-vous un dernier message à transmettre ?

Yajima Maimi : Demain, le 3 juillet, ce sera le 12e anniversaire de nos débuts au Hello! Project. Nous espérons que vous viendrez nombreux au concert des Berryz Kobo × °C-ute à Japan Expo.

Berryz Kobo × C°ute

1 Commentaire

  1. Vlad

    Latin America?? siiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ojalá :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*